7 avril 2013, atelier

Récits d’une musicienne en quête de changement de rythme Plus j'attends avant de publier mes textes plus une économie des mots s'opère.

Parfois je publie frénétiquement avant que les mots ne s'effacent, pour les sauver de mon tri intraitable. D'autres fois, je me félicite d'améliorer l'esthétisme par ma patience. Note dont je souhaite me souvenir: ne s'enfermer dans aucune règle du "mieux" ou "moins bien" et garder la diversité dans l'approche...

si elle ne m'assure pas le talent,  elle m'accorde d'être en mouvement et expérience...