Blog Post

A review from our Bangalore concert, in the south of India //// Un article concernant notre concert à Bangalore dans le Sud de l’Inde

166731_541539905869499_775420540_n
  • 166731_541539905869499_775420540_n

Post Detail

Pour l’article, cliquez ICI /// For the article, click HERE

 

Traduction:

 photographie de Vishnu Satish
Des styles distincts qui se réunissent (30 mars 2013)Pour célébrer la «Francophonie» – une organisation de pays de langue française – l’Ambassade de Suisse en collaboration avec l’Alliance Française a organisé récemment une performance par un duo suisse, comprenant la chanteuse Sylvie Bourban et le guitariste classique Mattias Windemo.

Chacun avait son propre son et style et pourtant, quand ils ont joué ensemble, leur musique a trouvé un tout autre sens.
Le cadre était très romantique, avec seulement deux projecteurs sur les artistes alors que le reste de la salle regardait, dans l’obscurité. Sylvie a débuté avec “I think it’s gonna rain today” de Randy Newman et sa voix apaisante semblait transporter l’auditeur dans un petit café quelque part en Europe, où l’ambiance est parfaite pour un concert acoustique. Elle a chanté avec passion tandis que Mattias jouait sans aucun effort, les deux, charmant leur public avide d’applaudir après chaque chanson.
C’était une sélection éclectique de chansons, à la fois en français et en anglais. Ils ont joué des morceaux tels que “In My Secret Life» de Leonard Cohen, «Blackbird» des Beatles et même «River» de Joni Mitchell  dans les genres non-jazz.
Pour les amateurs de jazz dans la foule, c’était un vrai plaisir d’entendre leur interprétation de “Johnsburg, Illinois » de Tom Waits ,« Miss Celie’s Blues” de Quincy Jones et l’attendu morceau en Français et en Anglais « Autumn Leaves », entre autres.
Même ceux qui ne pouvaient pas comprendre les chansons françaises ont ressenti les émotions avec lesquelles elles ont été chantées.
“C’était vraiment touchant de les voir et personnellement, j’ai aimé la façon dont la musique a transmis les émotions et les messages des chansons. La passion était très forte et tangible », a déclaré Sandeep Shrivatsav, un étudiant de langue française.
Pourtant, certains ont été déçus que l’attention ne fut pas complètement sur du jazz:”Je m’attendais à beaucoup plus de jazz, qui n’était pas là. Mais j’ai vraiment apprécié le blues et le genre de chansons qu’ils ont jouées. Elle a une voix magnifique et il est très bon à la guitare », explique Mohanraju, un membre du public.Sylvie justifie le manque de jazz en disant: «On peut trouver le Jazz dans les harmonies, dans l’improvisation et dans  le fait que nous ne jouons jamais la même chanson deux fois de la même manière.” Interrogée sur ses impressions sur son concert à Bangalore, elle sourit et répond: «Le public était très chaleureux et enthousiaste. L’ouverture à la musique nous aide vraiment quand on joue pour de nouveaux auditeurs. ”

(Deccan Herald)
It's only fair to share...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Post Tags

Copyright 2016 / Sylvie Bourban