Photos

Ouagadougou

Ouagadougou, la terre et le sable

Dans l’avion, je me surprenais n’avoir aucun souvenir de 16 ans auparavant. Il a suffi de quelques secondes à ma sortie de l’avion, pour que l’odeur du Burkina me ramène instantanément à mes anciennes sensations. L’émotion a doucement serré mon larynx.

La terre.

C’était la terre qui m’avait laissé le souvenir le plus fort. Battue, ocre.

A travers le hublot, Ouagadougou est embrumée… Mais la brume, quand elle est sèche et qu’elle pique les yeux, c’est de la poussière.

Partout, le sable.

 

Au matin, l’énergie est bienveillante et j’apprécie chacun de mes camarades de jeux. C’est Damien qui met mon baromètre au « bleu ciel » aux premiers mots échangés :

-Tu penses que j’ose prendre cet escalier en colimaçon ?

-Je sais pas j’ai pas encore regardé ton cul.

Une merveille de rugosité cet homme.

 

Cet après midi, remontent mes souvenirs de Nassahara : ça va ? Un petit « ça va « fait office de salut ici. Et c’est toujours souriant. Le plaisir de se côtoyer et de s’interpeler est rieur et spontané. Une petite fille m’offre des citrons. Temps d’arrêt, à la recherche de mon argent, elle chasse ma question d’un geste de la main et d’un petit rire dans sa gorge. Cadeau.

 

Première rencontre musicale du séjour : Diko fils avec qui j’ai répété une chanson en Bambara, dit plutôt Djoula par ici. C’est la langue commerciale et la langue du Mali également. Je me réjouis d’interpréter avec lui sur scène cette chanson “Faty” dans laquelle il demande pardon de n’avoir pas été présent pour accompagner sa mère vers l’au-delà.

Dicko est Peuhl. Il en tient les marques et le port de tête. Il est petit, sérieux et fier.  Le sourire n’est pas bien loin, mais il maintient le vousoiement.

Je sens sa présence malgré son regard lointain.  C’est une force douce et perçante à laquelle je m’habitue petit à petit.

 

–       Dicko fils, es-tu devenu Dicko père quand tu as été papa ?

–       Non. Je suis Dicko fils et mes enfants aussi.

–       Et toi ? Es-tu Sylvie mère ou Sylvie grand-mère ?

Template photos blog sylvie

A trop penser

En Avril 2015, après une longue traversée du “désert de la page blanche”, Raphaël Noir et son équipe d’Hors Zone sont venus me donner un défi: une composition dans un bus, au milieu de nulle part, en 2 heures chrono.

En octobre, j’ai enregistré cette chanson avec des paroles un peu modifiées, chez Flux Studio à New York. Sur le CD qui sortira en mai 2016, je serai accompagnée du magnifique pianiste Juan Andrés Ospina.  En attendant, en cadeau pour vous une version filmée par Simon C. F. Yu:

jerusalem

Jérusalem

Les gens fument au café du Jerusalem Hotel. Tous. Le chat noir à longs poils est venu s’installer près de moi et par la fenêtre, je regarde les pierres blanches de la porte de Damas.

La première chose qui m’interpelle, c’est la pâleur des pierres, et cette poussière blanche, partout ! Même les arbres ont le vert qui tend vers le gris.

J’entends de la musique ! Oh, du jazz ! Je ris… Pendant quelques secondes j’ai cru qu’on jouait du jazz dans la rue… Avant de m’apercevoir que ce sont les chanteurs en haut des tours qui ne se sont pas forcément mis d’accord sur la tonalité.

Le résultat est très jazz, avec de belles notes colorées qui tendent la mélodie juste assez longtemps avant de la résoudre.

Les chants de Jérusalem et le chat de l’hôtel me souhaitent la bienvenue !

1

Interview à la potagère, Octobre 2015!

Joël Cerutti, c’est un original au grand coeur, amoureux de l’absurde du tendre et de l’humain.

Il est, à ses heures perdues, mon co-compositeur du blues des marmottes anorexiques… c’est dire!

C’est une invitation qu’on ne refuse pas, même avec un lumbago…

Et ça donne ça:

VIDEOS! 

 

2

Depuis New York

La ville qui ne dort jamais… je confirme. Il est 3 heures 30 du matin et je rentre de la première session de travail avec ma productrice Magda. Droit au but. Nous arrivions toutes deux d’Europe le jour même, et à 23 heures, au studio d’enregistrement d’East Village, nous avons aussitôt décidé que nous nous raconterions les détails de nos vies à un autre moment. Et les 12 titres passent à la loupe. On ajoute un violon sur la dernière chanson, on décide de l’instrumentation, de la forme de chaque morceau, du rythme choisi, et c’est passionnant, nous parlons le même language.

Et dans le reflet du piano à queue, mes cernes me donnent des allures de raton laveur. La pensée me fait sourire.

Je rentre de la session de travail avec un sentiment surprenant… le choix n’est à nouveau pas commercial. C’est mon 7ème album, et cela se produit une fois de plus. Je suis aux premières loges pour observer avec quel naturel nos décisions se prennent et même si parfois une fugace pensée traverse ma conscience: “Sylvie, le choix n’est pas commercial”… la pensée est vite effacée par l’évidence du dessein que nous avons pour chaque chanson. Un solo de contrebasse semble indispensable pour ce morceau, oh et pour celui-ci une ambiance sombre pour ajouter un 2ème sens et ne pas tomber dans le littéral est nécessaire…

Mon coeur est léger puisque il est si doué à m’apprendre à le suivre. Mon corps exulte et travaille déjà à la modification de sa perception pour se mettre au service des chansons choisies.. Mon esprit? Mon esprit s’agite, il lutte contre le conditionnement. Le conditionnement des oreilles aux sons “à la mode”, le formatage aux sons compressés, autotuné à outrance,  trafiqués, perfectionnés jusqu’à l’appauvrissement. Et tout cela de manière discrète et progressive. De quoi nourrit-on nos oreilles de nos jours sur les radios? Comment illustrer ma pensée? Des sons, comme si l’image est “nette de chez nette” mais la profondeur est partie, effacée par un pigment tellement percutant qu’il nous en fait oublier la beauté des nuances que l’on y perd!

L’automne aux Etats-Unis me rappelle le plus à notre séjour à Boston. J’y retrouve les odeurs, les feuilles mortes, les pumpkins, les décorations de halloween, le cidre chaud, Dieu que l’automne est romantique aux Etats-Unis!  Tout appelle à la grâce, à la liberté.

Au sortir de l’avion le double effet New Yorkais m’envahit, comme à chaque fois. La liberté me remplit, des pieds jusqu’aux racines, en même temps qu’une brutalité me frappe en plein visage. Etrange sentiment, où les contradictions cohabitent, en chiens de faïence. mettant l’autre au défi de qui va se manifester avec le plus de charisme.

 

1

Soirée à l’ambassade Suisse de Paris

Voici deux photos souvenirs de ma participation à une belle fête à Paris le 9 juillet 2015, à l’ambassade de Suisse de Paris

J’y ai écrit puis interprété deux arrangements: L’hymne national et la Marseillaise.

Une belle expérience et une occasion de jouer avec le talentueux et renommé pianiste: Cédric Hanriot

Template photos blog sylvie-2

Invitation de Fraissinet à l’émission Marmelade, Canal 9!

Pour voir la vidéo de l’émission réalisée par Canal9, cliquez sur l’image ici:

canal9

 

Template photos blog sylvie

L’émission du 12 mai 2015 , Radio Paradiso, Rts

C’était mardi 12 mai avec mes amis Juan Andrés Ospina au piano et Marcelo Woloski aux percussions!

Pour entendre l’émission, c’est par ici! 

1

Composition express!

Comment fait-on pour sortir de 2 ans de page blanche? Facile! On rencontre un grand type à lunettes, avec un coeur gros comme ça. Son job? Te séquestrer dans un bus VW, te donner 5 mots et 2 heures chrono.
J’ai une grande reconnaissance pour toute l’équipe de choc et de talent d’ Hors Zone! Merci tout particulier à Raphaël Noir!

 

 

 

Template photos blog sylvie-3

Podcast du concert du 5 octobre 2014

photographie @ Alexandre Chatton pour la RTS

Pour écouter le concert avec l’interview de Yannick Cochand, c’est par ici! J’ai eu beaucoup de plaisir à y chanter une chanson avec Nicolas Fraissinet

Un autre lien pour les photos et le concert en entier, c’est par ICI!

 

Ouagadougou

Ouagadougou, la terre et le sable

Template photos blog sylvie

A trop penser

jerusalem

Jérusalem

1

Interview à la potagère, Octobre 2015!

2

Depuis New York

1

Soirée à l’ambassade Suisse de Paris

Template photos blog sylvie-2

Invitation de Fraissinet à l’émission Marmelade, Canal 9!

Template photos blog sylvie

L’émission du 12 mai 2015 , Radio Paradiso, Rts

1

Composition express!

Template photos blog sylvie-3

Podcast du concert du 5 octobre 2014

Mon blog

Ouagadougou
Ouagadougou
11
Feb
11
Feb
Ouagadougou
11
Feb
Template photos blog sylvie
Template photos blog sylvie
14
Jan
14
Jan
Template photos blog sylvie
14
Jan
jerusalem
jerusalem
08
Dec
08
Dec
jerusalem
08
Dec
Copyright 2016 / Sylvie Bourban